07/11/2007

Chanter en Breton ?

      Nous parlons une langue, une belle langue aux sons harmonieux et doux, une langue dans laquelle nous aimons chanter.
       Cette langue, qu’on dit être du « Français », est une langue métisse, une langue créole dont le père est Latin et la mère Gauloise.Car la « vernacule gallique », chère à Rabelais, est aussi bien une langue celtique qu’une langue romane.
Le français, langue celtique ?
       Oui, et par ce qui fait l’essentiel d’une langue : le son. Le son si particulier de notre langue constitue notre héritage gaulois, la seule trace de cette langue qui fut parlée, dans nos régions, jusqu’aux alentours du dixième siècle.
        Et il reste un endroit où cette langue, qui fut la nôtre, vit toujours. Où on la parle encore. Où on la chante.
        L’Armorique, le pays de la mer. La langue bretonne est ce qui reste de notre langue ancienne. Surtout dans la région de Vannes, où elle n’a été que peu influencée par les apports insulaires.
  Chanter en Breton, c’est un peu comme danser pieds nus sur la terre...

18:00 Écrit par Michel Donceel dans Langue Gauloise | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.