24/01/2017

Caerle Lied

Vieille chanson flamande, chanson de gueux et de manants.


podcast

 

Breughel.jpg


Dernier couplet et refrain :

« Du chevalier il ne sera pas l’esclave
À la foire il se rendra toujours ( …)
Là où sonnent les cornemuses
Là où l’on saute et danse en rond
Là où l’on ribote le long des maisons
Là où l’on chante à pleine voix :
Même si je ne mange que du pain et du fromage
Même si je couche sur la paille à même le sol
Je suis libre comme le poulain et rien ne me manque
Et je me moque du chevalier ! «

( Chanté par le légendaire groupe RUM qui m’a réconcilié avec mes racines flamandes )

19:50 Écrit par Michel Donceel dans Audio, Guitare-Chant | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |